La muséographie est un art


Pour nous, la muséographie est un art qui demande la maîtrise de nombreuses techniques mais cette maîtrise ne suffit pas en elle-même pour produire ce que l'on attend de ces espaces très particuliers que sont les musées. A travers l'acte muséographique, nous créons bien plus qu'une "belle présentation des objets", nous construisons des objets qui sont à la fois réels, discursifs et collectifs.

Ils sont réels car il s'agit d'objets, d'oeuvres que l'on peut percevoir ; ils sont discursifs en ce que leur sens est proposé voire fixé par des textes écrits ou dits ; enfin ce sont des objets collectifs parce qu'ils sont partagés, discutés et viennent s'inscrire dans une expérience collective et se stabiliser en tant que référentiel commun. Les musées sont dépositaires en quelque sorte de notre stock de réalités et vérités nécessaires.

La muséographie et la médiation muséographique travaillent précisément ces matières premières : l'objet, la parole, l'espace ; non pas pour reproduire des énoncés scientifiques dans leur forme scientifique ou se substituer à l'architecte mais bien pour faire émerger un discours, un point de vue au travers d'une mise en récit et d'une mise en mouvement du corps et favoriser ainsi une relation particulière, une relation non triviale entre les oeuvres et les visiteurs.

Ainsi la muséographie et la médiation muséographique construisent des dispositifs complexes d'oeuvres, de culture, de technique et de communication qui permettent d'explorer l'interaction humaine dans sa construction de la réalité sans pour autant prétendre la circonscrire ou en faire un système déterministe : c'est là toute la magie, sans cesse renouvelée, de l'art de la muséographie.